L’hôtel du commerce et le pont Mackintosh
Immeuble" hôtel du commerce" à l'angle du Quai Forgas et rue Jules Ferry FT 22042021

L’hôtel du commerce et le pont Mackintosh

Les Mackintosh à Port-Vendres

En 1923, Charles Rennie Mackintosh et sa femme Margaret arrivent dans le Roussillon, Margaret suit une cure à Amélie-les-Bains durant l’hiver 1923-1924. Pendant l’hiver 1925 Ils choisissent de s’installer à l’hôtel du Commerce à Port-Vendres. « Toshie», Charles Rennie Mackintosh va alors peindre dans le département plus de 40 tableaux réalisés en Vallespir, en Conflent et sur la Côte Vermeille (dont 13 tableaux à Port-Vendres.)

L'hôtel du commerce au début du XX ieme siécle

Ils séjourneront dans cet hôtel pension de famille à plusieurs reprises de 1925 à 1927

Puis, Charles est atteint d’un cancer de la langue, le couple repart en Grande-Bretagne. Charles mourra à Londres en 1928. On dit que selon ses dernières volontés, en 1929, son épouse dispersera ses cendres dans les eaux de Port-Vendres, cette ville où il affirme « avoir passé les plus heureuses années de sa vie ».

L’immeuble actuel, le bronze à la mémoire de Charles Rennie Mackintosh et le pont Mackintosh

Immeuble rénové au rez de chaussée : une banque ft 22042021

L’immeuble qui abritait l’Hôtel du Commerce est devenu un immeuble d’habitation divisé en appartements.

Le rez de chaussée est occupé par la Banque Populaire.

Il est situé Quai Forgas au numéro 8.Le ravalement de cet ancien immeuble de trois étages a été refait en 2020 ainsi que le balcon du premier dans le respect de son architecture de la fin du XIX siécle avec ses balcons en fer forgé.

Façade rénové de immeuble Rue Jules Ferry fr 22042021

 La peinture du   rez de chaussée de la façade de la rue Jules Ferry vient d’être terminée en ce mois d’avril 2021.

Des balcons, on a une très belle vue sur le port et son activité.

Balustrade en fer forgé

Le bronze et son inauguration une journée mémorable

Bronze portrait ce Charles Rennie Mackintosh par Jane Robbins

C’est à l’angle du quai Forgas et de la rue Jules Ferry qu’on peut le voir sur la façade de cet immeuble.Le buste de Charles Rennie Mackintosh  relief en bronze patiné  signé par la sculptrice Jane Robbins et au-dessous, une plaque commémorative du passage de Charles en ce lieu. (NB : La plaque doit être remise à sa place par les services techniques de la ville).

Plaque commémorative située sous le bronze.
Journée commémorative 13 novembre 2012

 

Le bronze a été inauguré le 13 novembre 2012 en présence d’une équipe de journalistes de l’Indépendant. Vous trouvez ci-après un extrait de l’article paru dans le journal l’Indépendant du 15 novembre 2012 et signé Véronique Parayre.

CHARLES RENNIE MACKINTOSH UN GENIE AMOUREUX DE PORT-VENDRES

« Même une équipe de télévision de la BBC avait fait le déplacement pour filmer l’événement. Il faut dire que la délégation écossaise, composée d’un ministre, de personnalités en kilt et d’un joueur de cornemuse notamment, était très fière des honneurs rendus en Roussillon, et en particulier à Port-Vendres, à l’une des personnalités les plus respectées du pays : Charles-Rennie Mackintosh. Ainsi, un buste en bronze signé par la sculptrice Jane Robbins a été dévoilé, à l’endroit même où l’artiste a séjourné, ainsi qu’une plaque baptisant le pont de la rue Jules-Ferry.Hommage émouvant

Hier donc en présence du ministre écossais, du sous-préfet de Céret et des personnalités locales, l’empreinte de l’artiste a été immortalisée. A la base de cette action, engagée depuis 2004, Lord et lady Steel et les membres de l’Association Ch-R. Mackintosh, comme l’explique la secrétaire Michèle Grau : « Nous avons réussi à recréer l’itinéraire de l’artiste en Roussillon, un parcours jalonné par 35 tableaux qui ont permis la création de trois centres d’interprétation à Port-Vendres, Amélie et au fort Libéria de Villefranche. De plus, la parution d’un ouvrage signé Robin Crichton est un guide bilingue remarquable permettant de mieux appréhender son parcours ». Un vin d’honneur a clôturé cette rencontre, en présence des membres de la Vigatana portvendrenca en tenue traditionnelle catalane et au son de la cornemuse, permettant au maire Jean-Pierre Roméro de conclure : « Toute la ville est fière de cette collaboration, rendant hommage à ce grand homme. Le buste dévoilé à l’endroit même où il a séjourné, et le pont baptisé à son effigie, sont les symboles du lien solide qui lie Port-Vendres à l’Ecosse. Le devoir de mémoire est respecté, Charles-Rennie Mackintosh reste vivant à travers son œuvre ! »

PONT Charles Rennie MACKINTOSH

 

Le pont baptisé « Pont Charles Rennie MACKINTOSH » se situe un peu plus haut dans la rue Jules Ferry.

La plaque située sous le pont Charles Rennie Mackintosh ft 22042021

L’hôtel « du commerce » et café du commerce de Port-Vendres dans les années 1920-30

L’établissement accueillit en pension complète Charles Rennie Mackintosh et Margaret pendant leur séjour à Port-Vendres. Il était tenu à l’époque par la famille Dejean et la famille Marty. Le rez de chaussée était occupé par un café très animé :  le Café du Commerce.

La vie dans cette pension de famille était très pittoresque.

Charles très observateur, curieux et plein d’humour, témoigne dans ses lettres à Margaret de la vie commerciale et maritime très animée à Port-Vendres dans les années 1920.

 

Le Quai et un trois mats devant l'hôtel du commerce

Le port grouillait d’activités. Les bâtiments de la Compagnie Maritime Mixte servaient de relais entre Port-Vendres et l’Afrique du Nord. Les bateaux à voile ou à vapeur venaient de régions et pays très variés.

A noter qu’à l’époque, l’actuel quai Pierre Forgas était nommé « le quai » ou « quai de la ville ». Le quai a été rebaptisé en l’honneur du cheminot syndicaliste CGT des Pyrénées-Orientales Pierre Forgas    très actif dans les années 1929- 1934.

Ci dessous un diaporama avec cartes postales d’époque.

Parmi les treize aquarelles peintes par CRM à Port-Vendres trois ont été peintes non loin de la pension de famille depuis le « quai »

Steamer Morred at Quayside 1925-1926
Port-Vendres Quai des douanes 1925-1926
The Southern Port 1925-1926

Laisser un commentaire

Fermer le menu