Les célébrations du Nouvel An
Glasgows official Christmas celebrations

Les célébrations du Nouvel An

Article rédigé par Jane Forsyth

Traduction en Français Sylvie Plas

L’évènement qu’il faut vraiment fêter aprés Noel , c’est la veille du Nouvel An ou Hogmanay, comme on l’appelle en Écosse. En Angleterre, cette fête était autrefois assez discrète, les gens fêtant parfois avec leur famille et peut-être quelques amis avec des feux d’artifice dans le jardin à minuit. Aujourd’hui, il s’agit de grands feux d’artifice publics, bien qu’ils soient peu probables en 2020 !

Mary-Stuart-Queen-par-Francois-Clouet-

En Écosse, certains considèrent le Hogmanay comme une fête plus importante que Noël. On pense que le nom provient de l’une des trois sources suivantes :

– Il est attesté pour la première fois dans les dictionnaires après le retour de France de Marie Reine d’Écosse en 1561 (et de france) et pourrait provenir du mot français « hoginane » – jour de gala.

– Il pourrait provenir du mot anglo-saxon « haleg monath » qui signifie « mois sacré ».

– Il se peut également qu’il y ait une influence scandinave avec l’expression « hoggo-nott », qui signifie « yule ».

La raison pour laquelle le Hogmanay est considéré en Écosse comme une fête plus importante que Noël est liée à l’histoire des conflits religieux et à la question de savoir si les chrétiens doivent fêter ou non le jour de Noël. Noël a été pratiquement interdit en Écosse pendant environ 400 ans. Pendant la Réforme, au XVIe siècle, les protestants et en particulier l’Église presbytérienne libre d’Écosse, ont découragé la célébration d’une « fête catholique » qui n’avait aucune justification dans la Bible, en disant que le lien avec le 25 décembre était faux et que le Christ et les premiers chrétiens ne célébraient rien qui puisse être décrit comme Noël.

Aujourd’hui, Hogmanay est probablement encore la fête la plus importante de l’année pour les Écossais ! Elle est considérée comme le moment du passage de l’ancien au nouveau. C’est le jour où on nettoie sa maison, on paie toutes ses dettes et on met de l’ordre dans ses affaires. C’était aussi une période souvent choisie pour les mariages.

Piece of coal

Je me souviens avoir préparé des plats de fête, comme des petits sandwiches et des roulés de saucisses, ainsi que le « gateau noir » prêt pour l’arrivée des visiteurs après minuit. Nous sortions ensuite en groupe d’amis, souvent pour aller danser dans la salle du quartier. À minuit, tout le monde se souhaitait une bonne année, puis nous marchions dans les rues en nous arrêtant pour offrir nos vœux à tous ceux que nous rencontrions. Les « garçons » avaient dans leurs poches un morceau de charbon ou de bois de chauffage et une bouteille (de whisky) qu’ils faisaient circuler, ce qui n’était probablement pas très hygiénique, mais je ne me souviens pas que quelqu’un ait été malade ensuite. Peut-être que l’alcool avait tué les microbes !

Lorsque nous arrivions chez quelqu’un que nous connaissions, nous entrions pour prendre un verre et manger quelque chose. Si le « garçon » qui nous accompagnait était brun et que c’était la première personne qui arrivait après minuit, il donnait à l’hôte du charbon ou du bois de chauffage en lui disant :  « Puisse votre cheminée continuer de fumer longtemps »! C’est ce que l’on appelle le « first footer« . Le « first footer » est le premier invité qui arrive dans une maison après minuit, et traditionnellement, il devrait être un grand étranger aux cheveux bruns qui apportait des cadeaux – un morceau de charbon, du sel, du « shortbread » (sablé écossais), un petit gâteau noir et du whisky.

Shortbread

Cette tradition remonte probablement à l’époque des Vikings, où l’arrivée d’un étranger blond à votre porte était source de problème.

Les cadeaux étaient des offrandes symboliques pour la nouvelle année à venir : le charbon pour le chauffage, le sel comme symbole d’amitié, le whisky pour l’hospitalité, et le « shortbread » et le gâteau noir symbolisaient la bonne nourriture toute l’année.

Traditionnellement, l’hospitalité consiste à partager le pain et le sel et c’est pourquoi tant d’indignation entoure le massacre de Glencoe. Le pain et le sel avaient été partagés et il était tabou de faire quoi que ce soit qui nuise à ce geste d’amitié.

Le feu est une caractéristique importante de Hogmanay car il purifie les choses. L’utilisation du feu provient de rituels païens symbolisant le Soleil pendant les journées d’hiver, courtes et sombres. Le succès des feux d’artifice pour le Nouvel An est dû à cette idée, et il existe de nombreuses traditions liées au feu. À Stonehaven, dans l’Aberdeenshire, il y a une cérémonie de la boule de feu où les gens lancent dans la Grand Rue des boulets de charbon, de bois et de pommes de pin enflammées enveloppées dans du grillage.

À Allendale, dans le Northumberland, les hommes défilent dans les rues, déguisés, portant des barils de goudron enflammés sur la tête. Après avoir fait le tour du village, ils retournent sur la place à minuit et jettent leurs barils sur un feu de joie qui les attend pour s’allumer, afin d’accueillir la nouvelle année.

Kevin Robson A Northumbrian New Year at The Allendale Tar Barrels.

Il est considéré comme tout à fait normal de rentrer chez soi à 6 heures du matin, par exemple, après les célébrations du Hogmanay !

New Year 's day lunch pheasant

Pourtant, nos mères insistaient toujours pour que nous nous levions et mangions le repas du jour de l’an, qui était traditionnellement composé de faisans, bien que parfois la quantité de whisky que nous avions bue nous empêchait d’avoir très faim ! Ensuite, nous allions tous dans un village voisin pour un ceilidh (fête) le soir du Nouvel An

La tradition britannique était de continuer à faire la fête tous les jours jusqu’à la 12eme nuit, bien que je ne connaisse personne qui puisse se le permettre maintenant. On considère que cela porte chance de manger un « mince pie » chacun des 12 jours car le refuser porte malheur.

Dans le Yorkshire, la tradition veut que l’on mange le fromage local de Wensleydale avec les restes du gâteau de Noël. On considère également que cela porte malheur si vous n’enlevez pas vos décorations de Noël avant le 6 janvier (jour du baptême du Christ à l’Épiphanie). La veille de l’Épiphanie ou Douzième Nuit est donc le moment traditionnel pour le faire.

Wensleydale_cheese Jon Sullivan
TwelfthNightCake

Le 12ème soir, on déguste le « gâteau de la Douzième Nuit ». Celui-ci contenait autrefois un haricot dans une moitié et un pois sec dans l’autre. La moitié qui contenait le haricot était découpée en un nombre de morceaux égal à celui des hommes de la maison. La moitié qui contenait le pois était partagée de la même manière pour donner une part à chaque dame. Les personnes qui trouvaient le haricot et le pois étaient le roi et la reine de la nuit.

Le dernier rituel de la nouvelle année a lieu le dernier mardi de janvier à Lerwick pour le plus grand festival annuel du feu, appelé Up Helly AA. Il marque le retour du soleil et la fin de la période « yuletide » (période de Noël).

Une superbe courte : The Festival of Up Helly Aa  Channel Panasonic – Official

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci de nous partager les traditions anglaises et écossaises ! C’est très agréable et dépaysant…

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :