Le Noel britannique et la période de l’Avent S1. E2
The world first Christmas card John Callcott Horsley 1843

Le Noel britannique et la période de l’Avent S1. E2

Saison 1 Episode 2 : Les cartes, chants et décoration de Noel .

Un article de Madame Jane Forsyth vice présidente de l’association Charles Rennie Mackintosh en Roussillon.

Traduction en Français Madame Sylvie Plas secrétaire de l’association.

Nous envoyons des cartes de Noël à nos amis, surtout à ceux que nous ne voyons pas très souvent. C’est souvent le seul contact que nous ayons avec les amis et notre famille qui vivent loin. C’est pourquoi beaucoup de gens écrivent de longues lettres qu’ils glissent dans les cartes. La première carte de Noël aurait été conçue en 1843, par John Callcott Horsley, qui l’a envoyée à son ami Sir Henry Cole, considéré comme le principal instigateur du système postal britannique.

Pour en savoir plus sur Sir Callcott Horley cliquer sur le lien ci dessous :

https://en.wikipedia.org/wiki/John_Callcott_Horsley

rouges gorges européen

Alors que de nombreuses cartes de Noël ont des motifs religieux, elles sont de plus en plus laïques. L’un des motifs traditionnels contient des rouges-gorges, qui sont associés à la naissance de Jésus. On dit que les rouges-gorges ont contribué à attiser avec leurs ailes les flammes d’un feu fait par Joseph, et ont été récompensés par la Vierge, qui leur a donné leur poitrine rouge.

La tradition voulait que le 21 décembre, jour de la Saint Thomas, les femmes pauvres aillent de maison en maison dans leurs villages, demandant pour leurs familles de l’argent ou de la nourriture pour Noël. Cette tradition a été progressivement remplacée par des groupes de personnes qui chantaient des chants de Noël et demandaient de l’argent (aumône). De nos jours, cet argent est souvent destiné à des œuvres de charité.

Drawing of children singing Christams carols from vintage victoran boock

Les chants de Noël sont des chansons liées à l’histoire de Noël, bien que l’une d’entre elles concerne le houx ( holly) et le lierre (ivy) , ce qui est assez étrange car ces deux plantes sont associées à des mythes païens.

Ecouter des superbes chansons interprétées par The Mediaeval Baebes – The Holly and the Ivy – Lyrics

holly

Le houx était symbole de la vie éternelle et offrait une protection contre le mal, les baies rouges repoussant les sorcières. On disait que le lierre provoquait la folie, et comme les plantes vertes servaient à décorer les maisons en hiver, il fallait les réunir toutes les deux. Cependant, comme il semblait inutile de l’interdire, l’Église a commencé à développer ses propres mythes sur le houx. L’histoire qui a été développée est que les baies représentent le sang du Christ et les épines sa couronne. 

lierre Ivy
lierre Ivy
Guy Mistletoe

Le gui est une autre plante païenne utilisée dans les décorations de Noël. Il était symbole de fertilité pour les druides et était si sacré qu’il devait être coupé à l’aide d’une faucille d’or. Il était utilisé pour éloigner les mauvais esprits au Moyen-Âge et en signe de paix, de sécurité et de protection. C’est à l’époque victorienne que l’on a commencé à développer l’idée de « paix » pour encourager les baisers sous leurs rameaux.

Aujourd’hui, il est devenu habituel d’installer les décorations de Noël pendant l’Avent, même si, quand j’étais petite, c’était l’une des tâches à accomplir la veille de Noël.

The Wrest Park Christmas Tree as it appeared in the June 1900 edition of Gardener's Chronicle (left). The tree as it stands today (right). (Image: © English Heritage)

L’idée de l’arbre de Noël est devenue populaire en Grande-Bretagne sous le règne de la Reine Victoria, car son mari était allemand et cette pratique était déjà très répandue dans les familles allemandes. Cependant, c’est l’épouse allemande du roi George III, la reine Charlotte, qui a introduit la coutume en 1800, en décorant un if. Les premières mentions d’arbres décorés avec des pommes datent de 1605 à Strasbourg et des bougies ont été utilisées pour leur décoration en 1611. Le plus ancien arbre de Noël au monde encore vivant a été planté en 1856 dans le Bedfordshire, en Angleterre, et appartient aujourd’hui à « l’English Heritage ».

 

Advent wreath with a Christ candle in the center

De nos jours, il est coutume de placer des couronnes de l’Avent sur les portes et bien que cette tradition ne date elle aussi que du XIXe siècle, où l’on mettait 4 bougies, 1 pour chaque semaine de l’Avent, la coutume originale remonte au XVIe siècle. Ces couronnes contenaient 24 bougies (qui comptaient les jours de décembre précédant le 25), mais elles ont dû être la cause de nombreux incendies et la coutume s’est donc éteinte.

Advent wreath as designed by Johan Hinrich Wichern

Aujourd’hui, elles sont remplacées par des calendriers de l’Avent, imprimés à l’origine en Allemagne à partir de 1851, selon le modèle que l’on dit avoir été créé par une ménagère de Munich, qui en avait assez d’entendre ses enfants lui demander quand ce serait Noël !

Cet article a 1 commentaire

  1. Interesting and fun facts underlying the origins of our traditions by Madame Jane Forsyth. Thank you

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :