ActualitésFestivité

L’association présente au village de Noël de Port-Vendres

                                                           C R Mackintosh joue au Père Noël

Tout d’abord et comme annoncé dans notre article d’actualités du 10 décembre, ce Noël 2019, notre association participera au Village de Noël à Port-Vendres, du 22 au 24 décembre :

  • des informations sur nos activités, nos projets,
  • et bien sûr des cadeaux de dernière minute signés Mackintosh

seront à disposition dans notre chalet.

      Qu’on se le dise !

 

 

Horaires d’ouverture de notre chalet et programme des réjouissances du Village de Noel :

Dimanche 22 Décembre de 17h30 à 22h00 :

Inauguration du village de noël en musique, apéritif et spectacle lumineux « Follow Fuller » par la compagnie Cielo.

Lundi 23 Décembre de 14h à 20h00 :

Animations (Ferme de découverte -Circuit moto – maison de contes – Jeu gonflable – Maquillage conté -Manège).

Bandas A’xurit à partir de 17h.

Mardi 24 Décembre de 14h à 18h00 :

15h30 arrivée du père noël à la rotonde des bateaux de promenade et animations.

Ensuite, nous aimerions partager avec vous un petit bonheur supplémentaire : une histoire de Noël dont notre peintre favori est le héros et qui nous a été contée par David Cairns, Président de la CRM Society de Glasgow et également l’heureux propriétaire de « Windyhill » : une maison située dans un charmant village près de Glasgow conçue et réalisée par CR Mackintosh en 1900-1901 pour un négociant de Glasgow, M. Davidson.

Mackintosh avait un peu plus de 33 ans lorsque cette histoire arriva un jour de Noël. Les Mackintosh avaient été invités pour fêter Noël à Windyhill et C R Mackintosh, en tant que parrain d’un des enfants, était chargé d’apporter les cadeaux près du sapin, sous les traits du Père Noël.

Lors, le 25 décembre, le Père Noel arriva chargé de cadeaux au plus grand bonheur des enfants Davidson qui ne reconnurent pas C R M. Il s’approcha du sapin, trônant dans le splendide hall de Windyhill et illuminé par les flammes de nombreuses bougies. Comme il se penchait pour disposer les cadeaux au pied de l’arbre, sa barbe blanche et son habit touchèrent les flammes et prirent feu ! Et voilà que le Père Noël et un talentueux architecte se trouvaient en danger d’être brûlés vifs. Il fallut la présence d’esprit du maitre de maison et des hôtes pour se saisir du Père Noël, lui faire franchir en vitesse le seuil de la maison et le conduire vers le bassin qui se trouve toujours près de la porte d’entrée, où il se jeta dans l’eau glacée ou tout du moins s’en aspergea copieusement pour éteindre les flammes.

<-- le fameux bassin salvateur possible du jardin de Windy Hill 23/03/2019

Il ne semble pas que CRM s’en soit tiré avec autre chose qu’une belle peur et l’histoire ne dit pas si c’est à partir de ce jour là que les enfants Davidson cessèrent de croire au Père Noël…